Tout savoir sur la yaourtière

Pratique

Les Français aiment les yaourts. Nous figurons parmi les plus gros consommateurs européens. Si vous aussi vous êtes adepte du yaourt, découvrez comment le faire maison, à l’aide d’une yaourtière…

le 03 avril 2012 - photos : Fotolia

Comment un yaourt devient yaourt


A l’origine du yaourt, le lait. C’est en lui ajoutant des ferments - en fait des bactéries vivantes - et en le maintenant à une température comprise entre 40 et 45 °C que le lait devient yaourt. Les bactéries lactiques (présentent dans les yaourts classiques), qui permettent la fermentation, sont bénéfiques pour la santé. Elles contribuent à l’équilibre de la flore intestinale.

 

 

Pourquoi utiliser une yaourtière


D’abord, c’est toujours satisfaisant de manger du fait maison. Et puis, utiliser une yaourtière est écologique. Grâce aux pots en verre réutilisables, fournis avec la machine, vous éviterez la production de déchets plastique non recyclables. Ça n’a l’air de rien mais, si par exemple une famille consomme 12 yaourts par semaine, ça fait près de 600 pots de yaourts à la fin de l’année ! Et puis, bien que les yaourts ne soient pas particulièrement chers, c’est économique. Nous avons calculé qu’une fournée de 8 yaourts coutait 1,30 euros en moyenne.

 

Choisir sa yaourtière


Il vous en coûtera moins de 10 euros pour une yaourtière premier prix. Plus souvent, vous en trouverez entre 20 et 50 euros. Elles contiennent généralement 6,7 ou 8 pots. Les grandes familles amatrices de yaourts investiront dans un modèle 12 pots, plus onéreux, mais vite rentabilisé.


 

Comment ça marche

 

Pour faire des yaourts il suffit de mélanger 1 yaourt du commerce (pour les ferments) à 1 litre de lait UHT entier ou 1 litre de lait de soja. Après avoir fouetté le tout à la main, versez le liquide dans les pots en verre puis placez-les – sans leurs couvercles – dans la yaourtière entre 8 et 10 h (pas plus, sinon vos yaourts seraient acides). Enfin, laissez les yaourts refroidir à température,


puis placez-les dans le réfrigérateur (avec les couvercles). Vous pourrez les consommer quelques heures plus tard. Sachez qu’ils seront plus fermes au bout de 48 h et que vous pourrez les conserver 10 jours au frigo.

 

Le ferment bio

 

Les puristes préféreront les ferments achetés en magasin bio au yaourt industriel (celui qu’il faut ajouter au lait). Ces ferments en poudre coûtent environ 3 euros (vous pourrez faire une quinzaine de fournées avec). C’est certes plus naturel, mais c’est aussi plus risqué. Pour vous faire votre opinion, lisez le témoignage de Perrine, du blog On mange sans gluten, qui a tenté l’aventure.


TOUTES LES PHOTOS

Découvrez de nouvelles recettes

  Découverte

Un yaourt à votre goût


L’avantage du yaourt maison, c’est que vous pouvez l’aromatiser à votre goût. Gousse de vanille, fleur d’oranger, huiles essentielles (une goutte par pot)… De nombreuses possibilités s’offrent à vous. Finis les yaourts trop parfumés ou pas assez, maintenant c’est vous qui êtes maître du goût.


L’alternative four


Il est possible de faire des yaourts sans yaourtière. C’est plus fastidieux mais c’est possible. Si vous voulez connaître la marche à suivre, c’est par ici. Ça dépanne mais c’est, à notre humble avis, un peu trop contraignant pour être fait chaque semaine.

 

Conclusions

 

Vous êtes toujours sceptique quant à la vraie utilité de la yaourtière ? Vous avez peur qu’elle ne rejoigne votre machine à pain,

votre crêpière et votre friteuse sans huile au-dessus de vos placards poussiéreux ? C’est une éventualité, c’est certain.

Mais vous risquez aussi de devenir adepte et d’arrêter définitivement d’acheter vos yaourts au supermarché. L’avantage de la yaourtière (outre l’aspect économico-écolo) c’est que c’est simplissime à utiliser. La préparation prend à peine 5 minutes. Ensuite, vous n’avez qu’à oublier vos yaourts dix petites heures avant de les mettre au frais. C’est une tâche que vous pouvez même confier à vos enfants, trop contents de fabriquer eux-mêmes leurs yaourts.


Crème pâtissière facile
La crème pâtissière est facile à faire, mais elle requiert un peu d'organisation : des...
Découper un ananas
L'ananas, c'est aussi bon que fastidieux à découper. Une bonne fois pour toute, adoptez LA...